40 questions pour faire votre diagnostic

Les questions qui suivent sont destinées à vous guider dans l'identification éventuelle de signes de dépendance affective et/ou sexuelle. Elles ne constituent pas une méthode infaillible de diagnostic, pas plus que le fait d'y répondre négativement n'indique de façon absolue que la maladie n'est pas présente. Pour beaucoup de dépendants affectifs et sexuels, la maladie se manifeste sous des formes variées, ce qui peut avoir pour résultat des façons très différentes d'aborder ces questions et d'y répondre. Quoiqu'il en soit, nous nous sommes aperçus que des questions brèves, précises, se sont souvent avérées un outil aussi efficace pour faire un diagnostic personnel que de longues explications sur ce qu'était la dépendance sexuelle et affective. Nous sommes conscients qu'un tel diagnostic doit être à la fois très sérieux et tout à fait personnel.

 

Nous espérons que ces questions contribueront à vous aider.

 

  1. Avez-vous déjà essayé de contrôler la fréquence de vos relations sexuelles ou de vos rencontres avec une personne donnée ?
  2. Trouvez-vous que vous êtes incapable de cesser de voir une personne donnée si vous savez que voir cette personne est destructif pour vous ?
  3. Avez-vous le sentiment que vous ne voulez pas que l'on soit au courant de vos activités sexuelles ou amoureuses ? Avez-vous l'impression que vous avez besoin de cacher ces activités aux autres (amis, famille, collègues, conseiller, etc.
  4. Etes-vous complètement euphorique ou complètement déprimé après un acte sexuel ou une rencontre amoureuse ?
  5. Avez-vous eu des activités sexuelles à des moments déplacés, dans des endroits déplacés et/ou avec des personnes inappropriées ?
  6. Vous faites-vous des promesses ou vous donnez-vous des règles au sujet de votre comportement sexuel ou amoureux que vous n'arrivez pas à tenir ?
  7. Avez-vous eu ou avez vous des relations sexuelles avec quelqu'un avec qui vous ne souhait(i)ez pas en avoir ?
  8. Pensez-vous qu'une activité sexuelle ou une relation peut rendre la vie supportable ?
  9. Avez-vous déjà eu le sentiment que vous deviez vous livrer à une activité sexuelle ?
  10. Pensez-vous que quelqu'un peut vous " doper " ?
  11. Tenez-vous une liste, écrite ou non, du nombre de partenaires que vous avez eus ?
  12. Vous sentez-vous désespéré ou mal à l'aise quand vous êtes éloigné de votre partenaire sexuel ou affectif ?
  13. Avez-vous perdu la notion du nombre de partenaires sexuels que vous avez eus ?
  14. Vous sentez vous désespéré d'avoir besoin d'un amant, d'un " shoot " sexuel ou d'un futur compagnon ?
  15. Avez-vous des relations sexuelles sans vous préoccuper des conséquences (par exemple la menace d'être pris ou le risque d'attraper un herpès, une maladie vénérienne, le SIDA, etc.) ?
  16. Pensez-vous que vous avez tendance à répéter le même genre de mauvaises relations ?
  17. Avez-vous le sentiment que dans une relation, votre seule (ou votre principale) force réside dans votre habilité sexuelle ou dans votre capacité à procurer une intense excitation émotionnelle ?
  18. Vous sentez-vous comme une marionnette inanimée si vous n'avez personne autour de vous avec qui flirter ?Avez-vous le sentiment que si vous n'êtes pas avec votre partenaire sexuel ou amoureux, vous n'êtes pas " vraiment vivant " ?
  19. Avez-vous le sentiment que vous avez droit au sexe ?
  20. Vivez-vous une relation que vous n'arrivez pas à arrêter ?
  21. Vous est-il arrivé de mettre en péril votre stabilité financière ou votre situation sociale en poursuivant un partenaire sexuel ?
  22. Croyez-vous que les problèmes que vous rencontrez dans votre vie amoureuse proviennent du fait de ne pas avoir assez de relations sexuelles ou pas celles qu'il faudrait, ou de continuer à vivre avec une personne qui n'est pas " la bonne " ?
  23. Vous est-il arrivé de menacer ou de détruire une relation sérieuse par des activités sexuelles à l'extérieur de cette relation ?
  24. Avez-vous le sentiment que la vie n'aurait pas de sens sans une relation amoureuse ou sans sexe ? Avez-vous le sentiment que vous n'auriez pas d'identité si vous n'étiez pas l'amant(e) de quelqu'un ?
  25. Vous arrive-t-il de flirter ou de faire l'amour sans même avoir eu l'intention de le faire ?
  26. Est-ce que votre comportement sexuel et/ou amoureux influe sur votre réputation ?
  27. Est-ce que pour vous le sexe ou les " relations " sont un moyen d'essayer de résoudre les problèmes de la vie et d'y échapper ?
  28. Etes-vous gênés par le fait de vous masturber, à cause de la fréquence avec laquelle vous le faites, à cause des fantasmes auxquels vous faites appel, des accessoires que vous utilisez ou des endroits où vous le faites ?
  29. Est-ce que vous avez des habitudes de voyeurisme, d'exhibitionnisme, etc. qui vous mettent mal à l'aise ou qui vous font souffrir ?
  30. Est-ce qu'il vous semble qu'il vous faut de plus en plus d'énergie dans vos activités sexuelles ou amoureuses simplement pour atteindre un degré " acceptable " de soulagement physique et émotionnel ?
  31. Est-ce que vous avez besoin de faire l'amour ou de " tomber amoureux " pour vous sentir un " vrai homme " ou une " vraie femme " ?
  32. Avez-vous le sentiment que votre comportement sexuel ou amoureux ne vous apporte pas plus de satisfactions que si vous étiez coincé dans un tourniquet ? Etes-vous fatigué de cette situation ?
  33. Etes-vous incapable de concentrer votre attention sur d'autres domaines de votre vie parce que vous êtes préoccupés par une autre personne ou par le sexe ?
  34. Vous surprenez-vous en train de penser de façon obsédante à une personne en particulier ou à un acte sexuel même si ces pensées vous font souffrir, vous mettent mal à l'aise ou vous font sentir en manque ?
  35. Est-ce qu'il vous est arrivé de vouloir stopper ou maîtriser vos activités sexuelles ou amoureuses pendant une période donnée ? Avez-vous souhaité être moins dépendant émotivement ?
  36. Trouvez-vous que la douleur dans votre vie devient de plus en plus forte, quoi que vous fassiez ? Avez-vous peur que tout au fond vous ne soyez inacceptable ?
  37. Avez-vous le sentiment de manquer de dignité, de plénitude ?
  38. Avez-vous le sentiment que votre vie sexuelle et/ou amoureuse affecte de manière négative votre vie spirituelle ?
  39. Avez-vous le sentiment d'avoir perdu le contrôle de votre vie à cause de votre comportement sexuel et/ou amoureux ou de votre dépendance excessive ?
  40. Avez-vous jamais pensé que vous pourriez tirer davantage de votre vie si vous n'étiez pas autant mené par vos quêtes sexuelles ou amoureuses ?


Que pouvez-vous faire maintenant ?

Si la lecture de ces questions vous a fait comprendre que votre comportement amoureux ou vos difficultés émotionnelles ont peut-être quelque chose de suspect, alors que faire ?
Tout d'abord, sachez que vous n'êtes plus seul, que beaucoup d'entre nous ont vécu des schémas de dépendance mis en évidence par ces questions et ont trouvé le rétablissement dans DASA. S'il existe des réunions régulières de DASA dans votre région, y assister vous mettra en contact avec des dépendants affectifs et sexuels en voie de rétablissement. Si vous n'avez pas connaissance de telles réunions, nous vous invitons à écrire à DASA. En réponse, nous vous enverrons toute l'information dont nous disposons sur d'éventuelles réunions dans votre région ou la personne DASA à contacter la plus proche.


Mais surtout, sachez qu'il existe une voie vers le rétablissement qui peut être partagée.